Pourquoi Dieu a-t-il choisi Israël - 1ère partie ?

Selon les Écritures, Dieu a choisi le peuple d'Israël, c'est-à-dire le peuple descendant du patriarche Israël, comme son peuple élu. Le peuple d'Israël avait une relation spéciale et privilégiée avec Dieu.

"O semence d'Abraham, son serviteur, vous, enfants de Jacob, ses élus" (Psaumes 105, 6).

Pour beaucoup de gens dans notre culture moderne, le fait que Dieu désigne un peuple particulier comme étant "élu", séparé des autres peuples de la terre, semblerait grossièrement injuste, et ferait de Dieu un partial, et un respectueux des personnes.

Pourquoi Dieu a-t-il choisi Israël ? Voyons ce que la Bible a à dire sur cette question.

Lire la suite

Les bijoux sont-ils païens ?

À son retour en Canaan, Jacob a enterré les idoles et les boucles d'oreilles de sa famille et de tous ceux qui étaient avec lui (Genèse 35:1-4). Cela fait-il des bijoux des objets païens ? Comme nous allons le voir, cela dépend des circonstances. Lire la suite

Dieu ment-il ?

Dieu ment-il ? Jésus-Christ a-t-il parlé en paraboles pour tromper les gens ?

Un lecteur m'a demandé mon commentaire, m'écrivant : "Je connais quelqu'un qui a dit que le Christ a trompé. Il faisait référence à la... parabole du semeur et de la graine. [Il en déduisait] que le Christ utilisait les paraboles pour tromper les gens afin qu'ils ne comprennent pas." Les lecteur a poursuivi en disant que un peu de qui se considèrent comme des chrétiens justifient le mensonge si le motif est d'atteindre une "bonne fin". par exemple, "pour faire modifier la loi sur l'avortement" afin qu'il y ait moins d'avortements."

Devrions-nous mentir ? Devons-nous faire le mal pour que le bien vienne ?

Lire la suite

Dieu veut-il que les gens soient trompés ?

Question : J'ai lu l'article "Beaucoup ou peu de personnes sont-elles appelées en ce temps ? Un passage me laisse perplexe. Il s'agit de Matthieu 13:15 : "Car le cœur de ce peuple est grossier, ses oreilles sont émoussées, et il a fermé ses yeux, de peur qu'à un moment donné il ne voie de ses yeux, n'entende de ses oreilles, ne comprenne de son cœur, ne se convertisse, et que je ne le guérisse" (KJV).

Je me rends compte qu'ils auraient pu voir mais que leurs cœurs étaient ternes, insensibles, leurs oreilles dures à entendre et leurs yeux fermés pour ne pas voir. Je comprends cette partie. Ce que je ne comprends pas, c'est la dernière partie : "...de peur qu'à un moment donné, ils ne voient de leurs yeux et n'entendent de leurs oreilles, qu'ils ne comprennent de leur cœur, qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse." Cela ne signifie-t-il pas que leurs oreilles et leurs yeux pourraient être ouverts, ce qui les amènerait à comprendre avec leur cœur ?

S'ils étaient convertis, cela signifierait-il qu'ils se sont repentis, qu'ils ont appliqué la loi de Dieu et qu'ils lui ont obéi, et qu'il les guérirait ? Si cela ne fait pas référence à cela, alors je ne comprends pas à quoi il faisait référence. On dirait qu'il ne voulait pas qu'ils comprennent ou changent. Cela signifierait-il que, parfois, Dieu ne veut pas que quelqu'un comprenne ?

Je ne comprends pas. J'espère que vous pourrez me l'expliquer. Merci beaucoup. Lire la suite